Pascal Forget

Le site du chroniqueur techno Pascal Forget

Essai

Kindle Scribe – liseuse avec un stylet

Avec la liseuse Kindle Scribe, on peut lire, mais aussi prendre des notes manuscrites avec un stylet. On pourra annoter ses lectures ou s’en servir comme bloc-notes en papier électronique. Les artistes seront toutefois déçus ! Pourtant, elle pourrait être une alternative intéressante aux tablettes reMarkable, SuperNote ou celles de Boox si les options pour dessiner n’étaient pas aussi limitées (voir note mise à jour !).

Mise à jour mars 2023

Comme prévu, une mise à jour de la liseuse Scribe la rend plus intéressante. De nouveaux types de crayons sont maintenant offerts – plume, marqueur et crayons, chacun avec 5 épaisseurs.

Une grande liseuse de 10,2 pouces

La Kindle Scribe est une grande liseuse de 10,2 pouces de diagonale. Une taille parfaite pour les bandes dessinées et afficher plus de texte à la fois. On a l’impression de lire un roman grand format, pas un livre de poche !

La résolution de l’écran est de 300 ppp – les caractères sont nets. Pour voir les pixels, il faudra se coller le nez sur l’écran. L’éclairage est ajustable, et pourra tourner à l’orange le soir pour diminuer l’exposition à la lumière bleue le soir.

On ne pourra pas la glisser dans sa poche de manteau, comme on peut le faire avec des liseuses plus petites. En raison de son poids (433 g), elle demandera du muscle pour lire longuement si on lit couché sur le dos.

Excellente expérience d’écriture

Mes notes sur la Kindle Scribe

Belle surprise en utilisant le stylet : la prise de notes est rapide et fluide, similaire à celle des meilleures tablettes en papier électronique. Tout le contraire de mon expérience avec l’Elipsa de Kobo !

Les options pour écrire sont toutefois très limitées. Un choix de crayon (une plume), quelques tailles de trait de crayon, un surligneur, une efface… et c’est tout. VOIR MISE À JOUR PLUS HAUT. Ceux qui voulaient utiliser la Scribe pour dessiner seront très déçus ! Pas de pinceaux, de couches (layers), ni même d’options de lasso pour redimensionner ou déplacer ses dessins. J’espère que des options supplémentaires seront ajoutées avec le temps.

On pourra créer des blocs-notes avec différents styles (papier ligné, quadrillé, etc.).

La prise de notes dans ses livres avec un stylet est aussi possible. Mais on ne pourra pas annoter dans les marges ou surligner de la même façon qu’avec un livre papier. En touchant le texte d’un livre, on ajoute l’équivalent d’une note autocollante sur le livre, où on peut griffonner. L’option ne semble fonctionner qu’avec les livres achetés d’Amazon et les fichiers PDF importés dans sa liseuse (même si le transfert des fichiers n’est pas des plus fluide).

Pour l’instant, je ne vois pas comment consulter les notes manuscrites en ligne (https://read.amazon.com/notebook), alors qu’on peut lire les notes textuelles (tapées avec le clavier virtuel). C’est plutôt dommage.

Transfert de fichier

La liseuse n’est pas compatible avec des applications comme Pocket, mais on pourra y envoyer par wifi des pages web et des fichiers avec l’extension pour navigateur Send to Kindle. On pourra importer des fichiers de plusieurs formats, dont Word (docx), d’une taille maximale de 200 Mb. (Une connexion internet est évidemment nécessaire.)

Les blocs-notes créés dans sa liseuse peuvent être transférés à une adresse de courriel. Pour l’instant, on ne peut qu’envoyer un bloc-notes entier, et en format PDF seulement, et pas en format PNG, JPG, ou vectoriel.

Stylet premium

On peut se procurer la Kindle Scribe avec un stylet premium pour 30 dollars de plus – une option que je recommande. On peut retourner le stylet pour effacer ce qu’on a écrit, comme avec une gomme à effacer. Le bouton de raccourci se configure pour surligner, devenir une gomme à effacer, ou activer un pense-bête*. Il est magnétique pour se coller sur le côté de sa liseuse. Il se détache assez facilement ; j’ai eu à chercher plusieurs fois le stylet dans le fond de mon super sac.

Le stylet EMR demandera pas de recharge, et il est compatible avec plusieurs autres liseuses, comme celles de Boox et la reMarkable. Des pointes de rechange sont incluses dans l’emballage.

Combien coûte la Kindle Scribe au Canada ?

En raison de sa grande taille (10,2 pouces) et de son stylet, la Kindle Scribe est plus chère que les liseuses de base d’Amazon. On peut se la procurer à partir de 429 CAD pour le modèle avec stylet de base et 16 Go de stockage – je suggère de passer à l’option avec stylet Premium pour 30 CAD de plus. (Le stylet de base seul coûte 39 CAD!). Le modèle tout équipé avec un stylet Premium et 64 Go de stockage est aussi tentant à 509 CAD. Gardez en tête que les produits Amazon sont régulièrement en solde.

Elle s’adresse à ceux qui aiment lire des livres électroniques d’Amazon et veulent prendre des notes très basiques avec un stylet. Elle plaira à quelqu’un qui prend des notes de temps en temps, mais pas pour ceux qui veulent dessiner.

J’espère que des mises à jour permettront de rendre l’expérience d’écriture mieux intégrée, et que de nouvelles options s’ajouteront à l’expérience d’écriture…

P.

PS: J’ai noté que la Scribe n’était pas la plus mince des tablettes – 5,8 mm (sans les petits pieds de caoutchouc). En pratique, c’est imperceptible – la reMarkable 2 fait un millimètre de moins, soit 4,7 mm.

PPS: L’option « pense-bête » semble inactive en ce moment.

Pascal Forget

Formateur. Animateur. Chroniqueur et journaliste en technologie et en science.

%d